CiscoShow

Web, ti-punch et cocotiers

9 mars, 2009
de Cisco
Un commentaire

Who knows de ki koté je serais dans dos meses

Une nuit de Juin 2006 – Je passe la soirée dans une boîte près d’Arcachon. Arcachon c’est chouette au mois juin, aucune chance de croisé Nicolas Sarkozy à la poste ou au feu d’artifice du 15 août. La boîte s’apelle le Lux (je crois), mon oncle tape dans le dos du patron et nous rentrons, mes tantes, mon oncle, des amis, on est une petite bande. A l’interieur c’est comme dans une boîte de province … rien de spécial, musique sympa. Mon oncle me tend un verre, c’est parti pour la fête !

Je me rapelle de cette soirée, car c’est là que j’ai expliqué pour la première fois clairement ce que je voulais faire dans ma vie. Le tour du monde. Mais pas en 2 ou 3 semaines. Mais en 10 ou 15 ans ou plus. Vivre quelques années ici, puis faire quelques milliers de kilomètres de plus vers l’ouest et ainsi de suite jusqu’au retour à Paris.

2 mois plus tard, je parcourais 8000 km vers l’ouest (sud ouest !!) et je me retrouvais aux antilles. C’était décidé, Je m’installerai pour quelques temps en Guadeloupe. Maintenant se pose la question de : Quelle est la prochaine étape ? Tout semble me ramener à Paris ou plutôt la France. Je me rends compte que le plan que je m’étais fixé, n’est pas moralement réalisable !! Je pourrais très bien sortir de ce voyage complètement fou, parlant et mélangeant plusieurs langues … es sé possible to eat some tortillas por favor ? avé une cerveza aussi ( ouais, dans quelques années j’ajouterai une pincée de japonais).

Je suis au moins sur d’une chose maintenant, je vais quitter la Guadeloupe, mais je ne sais pas quand et je ne sais pas pour quelle destination ? Surement Paris pour septembre … but who knows ?

26 octobre, 2007
de Cisco
9 commentaires

Pays de Meeeeeeeeeeerde !

Voilà ! l’affaire a été vite plié, après avoir reçu un texto d’air france m’indiquant que mon avion été annulé, et qu’à partir de cet instant, c’était à moi de me démerder pour choper un éventuel avion qui passerai par là, je suis parti sur l’aéroport de Point à pitre, afin d’avoir plus d’informations comme me la conseillé une « hôtesse air france » au téléphone. Evidemment à l’aéroport c’est pas mieux, au final j’apprends que je dois me faire remboursé… fin du voyage, tout le monde descend, Air France viens de foutre en l’air la seule semaine de vacances que j’ai pris en une année.Conclusion : Corsair, c’est une compagnie de merde, avec un service de merde. Air France, ce sont des dirigeants, incapable de prévoir quoique ce soit… Bref, il ne reste plus qu’air caraïbes.

J’ai vraiment trop les boules ce soir. Je crois que je vais filer dans une taverne noyé tous ça dans la bière.